une lettre une histoire : 16 mai 1793

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

une lettre une histoire : 16 mai 1793

Message par herve972 le Jeu 26 Nov - 14:47

Bonjour

Voici une troisième lettre écrite par le gendarme Paignon (peut-être que quelqu'un pourra nous donner ses états de services?!) relatant la bataille de Fontenay-le-Comte le 16 mai 1793 !

Petit rappel historique succinct de la situation de la France à l'époque de la lettre :
La Gendarmerie Nationale créée en 1791 par la transformation de la Maréchaussée, est de tous les fronts ! A l'intérieur, encore désorganisée et avec des gendarmes pas toujours irréprochables et en nombre insuffisant, les brigades font face aux bandits organisés en bandes armées, aux frontières elle participe en Prévôtés et en 16 Divisions constituées uniquement de Gendarmes à lutter contre les ennemis de la "Nation en danger".
Dans le même temps en Bretagne, les Chouans royalistes se soulèvent contre les Républicains, qui envoient l'Armée pour les combattre. C'est une guerre civile dans laquelle les brigades de Gendarmerie sont prises à partie !
La 2ème Division de Gendarmerie organisée à Versailles dont fait partie le gendarme Paignon est à Fontenay-le -Comte quand a lieu l'une des premières grandes batailles de la Chouannerie (1793-1800).

Voici la lettre de PAIGNON  :
Extrait (traduit du français phonétique de la lettre !!)

De  Maran  prés  la  Rochelle  département  de  la
Charente  inférieure  ce  29 may 1793  l’an  2è  de  la  république

Mon cher  ami

La  présente  ... pour  vous  apprendre  les  désordres  et  les  succès alarmants  qu’ont  sur  nous  les  Rebelles  de  cette partie  de  la  République,  …  Les  Rebelles eurent  sur  nous  un  petit  avantage  … que  nous  y perdîmes  notre  capitaine  … nous  reçûmes  l’ordre  de  nous  poster  à  Fontenay qui  été  menacé  de  siège  par  les  ennemis, la  garnison de  Fontenay  était  alors  de  8 à 9 mille  hommes  et  15 pièces  de  canon,  le 16 environ  midi  l’ennemi se  présenta  a  nos  postes  avancés  fort  d’environ 20.000  hommes …. Le  général  se  mit  de suite  à  la  tête  de  toute la  gendarmerie, et  nous  chargeâmes  l’ennemi  avec  une  belle impétuosité que  près  de  600 ennemis  restèrent  sur  la  place…. Dés lors l’infanterie animée  par  notre  Exemple  poursuivi  ces  scélérats a  plus  de  2 lieues  du  champ de  Bataille,  ils  laissèrent  à  notre  pouvoir 25 pièces  de  canon …nous  ne  perdîmes  dans  cette  affaire que  4 gendarmes, 6 volontaires  et 5 chevaux. …Le  17 nous  retournâmes  a  notre  poste,  le 26 nous  apprîmes  que  la  barbarie  de  nos généraux  avait  livré  la  ville  de  Fontenay  a  l’ennemi … et nous nous rendîmes en très bon ordre à  Maran où nous sommes encore  jusqu'à nouvel ordre. ... La  malheureuse  affaire  du  25 nous coûte  bien des victimes, ils nous  firent  plus  de  1300  prisonniers  qu’ils  ont  tout  relâchés  après  leurs  avoir  ôté leurs armes, coupé  les  cheveux  et  déchiré les revers et  parements de  leurs  habits.  Il  nous  arrive  ici ensuite. ils sont dignes  de compassion  la  plupart n’ont rien mangé depuis  trois  jours, ils nous  disent que les rues de  Fontenay  sont  couverte  de  cadavres  et de chevaux. Un  gendarme  qui  vient  de Niort  m’a  cependant  dit  l’avoir  vu.  .… nous  avons  toujours vécu  au  pain  et  à l’eau  et  presque  toujours couché  sur  la terre, on ne compte pas  les  fatigues  quant on combat  pour  la  liberté. …
(Signé )  Paignon  fils

…  mettez  ainsi  l’adresse  car  il  y  a  tant  de  gendarme
dans  ce  pays  ici  qu’elle  se  perdrait.
Au  citoyen  Paignon  fils  gendarme  national  de
la  2° division  organisée  à  Versailles  4° escadron
8° compagnie  à  maran  département  de  la  Charente
Inférieure  à  maran.










BONNE LECTURE
HERVE972

herve972

Messages : 24
Date d'inscription : 04/11/2015
Age : 58

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum