NOS ANCIENNES COLONIES

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: NOS ANCIENNES COLONIES

Message par GARNISON36 le Ven 8 Jan - 22:52

Le 18 février 1960, le Général FAURE quitte le commandement de la Z.E.A.

Le 1er avril 1960, à 10heures se sont déroulées à Boghni, les obsèques du gendarme auxiliaire CHERIF Ali, mortellement blessé par des terroristes au retour d'un service et alors qu'il regagnait la brigade.

Dans la cour de l'hôpital, devant le cercueil recouvert des trois couleurs et encadré par un piquet de gendarmes et une section du 159ème B.I.I.A, le capitaine RIBERT prononça l'éloge funèbre.
Le lieutenant-colonel ARCOUET épinglait sur le cercueil la Médaille Militaire, la Croix de la valeur Militaire avec Palme et la Médaille de la gendarmerie Nationale.

Allocution:
"C'est une mission bien pénible qui m'échoit aujourd'hui: celle de prononcer l'éloge funèbre du gendarme auxiliaire CHERIF Ali de la brigade de Boghni, lâchement assassiné le 30 mars 1960.
(...............)
"Issu d'une grande famille kabyle d'Aït Bouaddou, vous faites vos premières armes dès octobre 1939. libéré en mai 1941 vous êtes rappelé à l'activité en février 1943 et vous participez aux campagnes de Corse et de France. En janvier 1946 seulement vous rejoignez votre famille.
"Mais, tout de suite après les évènements de novembre 1954, votre attachement à la France vous pousse à reprendre du service et vous demandez rentrer dans notre Arme comme gendarme auxiliaire. Affecté à la brigade de Couraya en novembre 1954, vous y servez jusqu'en mai 1959, date à laquelle vous rejoignez Boghni. ........
il a fallu que, mercredi dernier, au retour d'un service, et alors que vous étiez presque arrivé à la caserne, vous tombiez sous le coup de vos assassins, qui lâchement, s'étaient embusqués sur votre passage......"


Le 9 avril,  la maréchal des logis-Chef DELAVAULT Robert est atteint mortellement par le feu de l'ennemi.
Le 12 avril, à 10 heures, a lieu la levée du corps du maréchal des logis-Chef DELAVAULT Robert, de la brigade de Tamazirt, qui avait été mortellement atteint par le feu de l'ennemi le 9 avril 1960 lors d'une opération montée en collaboration avec un élément de la 8ème Compagnie du 2/73ème RIMa dans la région de Tasetta-Aït Saïd ou Zeggane.
La dépouille mortelle est portée par six gradés du groupement de Tizi-Ouzou

Le lieutenant DELVAUX prononcé l'allocution:
"Au nom de la Gendarmerie, j'ai le douloureux privilège aujourd'hui, d'adresser un dernier adieu à notre camarade, la maréchal des logis-Chef DELAVAULT Robert, de la brigade de Tamazirt, victime du devoir.
"Le 9 avril 1960, le maréchal des logis-Chef DELAVAULT, partait avec deux de ses camarades pour participer à une opération montée par la 8e Compagnie du 2/73e RIMa dans la région de Taseta-Aït Saïd ou Zeggane. Le même jour, vers 18hheures 45, le Maréchal des logis-Chef DELAVAULT tombait, mortellement atteint par le feu ennemi.
"Le Maréchal des logis-Chef DELAVAULT est mort victime du devoir pour ce coin d'Algérie vive dans la paix.
"Incorporé au 4ème Régiment de Cuirassiers à Reims le 4 novembre 1938, il est libéré le 15 juin 1945 après avoir combattu jusqu'au 26 juin 1940, date à laquelle il était fait prisonnier et envoyé en Allemagne jusqu'au 4 mai 1945.
"Rentré en France, il choisissait de faire carrière dans la gendarmerie Nationale.
Elève gendarme en 1947, il était admis à l'École Préparatoire de gendarmerie de Pamiers où son ardeur au travail lui permettait d'obtenir un excellent classement de fin de stage. Il était muté tout d'abord à la brigade de Sétif où il servait avec zèle jusqu'en 1951.
"Il était affecté à la 2ème Légion de Marche de garde Républicaine en Indochine et il restait jusqu'en fin 1953 au 3ème escadron de Garde montagnarde détachement des Hauts-Plateaux. Pendant son séjour en Indochine, il obtenait le 27 février 1953 la Croix de Guerre T.O.E., avec étoile de bronze.
"Affecté début 1954 à la 10ème légion de gendarmerie, brigade Moto de Tizi-Ouzou.
" Il servait avec fidélité, courage et avec simplicité que l'homme au coeur honnête et loyal sait apporter dans l'accomplissement du devoir journalier.
"En récompense de ses services; il recevait la Médaille Militaire le 9 décembre 1955.
"Son désir de s'élever l'incitait bientôt à être candidat à l'avancement et ses efforts lui valaient sa nomination au grade de maréchal des logis-chef le 1er janvier 1959, il était alors à la brigade de Tamazirt..."


Commémoration à Bone dans un cimetière britannique 1960/1961

Départ du capitaine BOSSARD de Tizi-Ouzou.

Le Détachement Héliporté d'Exploitation du Renseignement (DHER) est créé à compter du 1er mai 1960.
Le 11 juin, un hélicoptère de la gendarmerie de la section d'hélicoptères d'Alger qui regagnait sa base à Cheragas après une mission en Kabylie s'écrase accidentellement près de Camp du Maréchal. Le maréchal des logis-Chef PIERROT Roger, pilote et le gendarme NAGRAL Michel, mécanicien sont mortellement blessés.

Au cours des obsèques qui se sont déroulées à l'hôpital Maillot à Alger ces deux militaires ont été décorés de la Médaille Militaire, de la Croix de la Valeur Militaire avec palme et d ela Médaille de la Gendarmerie Nationale.

Entre le 31 août et 31 décembre 1962, les brigades de gendarmerie de l'Air de : Batna – Maison-Blanche – Telergma – Constantine – Oued-Hamimime – Alger-Moto – Ouargla – Alger-Ville et la B.Mo d'Alger-Ville sont dissoutes.

Par la décision du 22 décembre 1962, des formations de gendarmerie prévôtales et mobiles sont crées au début janvier 1963, à partir des formations organiques de gendarmerie départementales stationnées en Algérie.
Les Légions de Gendarmerie Mobile d'Algérie sont dissoutes, le Commandement de la Gendarmerie en Algérie et les Commandements Régionaux de la gendarmerie à Alger – Oran – Constantine.

Par la note du 22 décembre 1962, la Gendarmerie prévôtale et Mobile en Algérie est réorganisée, à compter du 1er janvier 1963.
Des formations de gendarmerie prévôtale et mobile sont créées en Algérie, à partir des unités départementales stationnées sur le territoire.
Les légions de gendarmerie mobile d'Algérie sont dissoutes, ainsi que les Commandements Régionaux de la Gendarmerie d'Alger – d'Oran et de Constantine.

Gendarmerie Prévôtale et Mobile d'Alger.
− Commandement de la Gendarmerie Prévôtale et Mobile en Algérie à Alger.
22ème Légion Mixte de gendarmerie à Philippeville (E.M. Légion) (Compagnie H.R. À Constantine jusqu'au 1er juillet 1963).
− E.M. Groupe de GM. 1/22 à Philippeville.
− Escadron de GM déplacés de métropole.
− Compagnie Prévôtale de Philippeville: - Section Prévôtale de Philippeville - Sections Prévôtales 1 & 2 de Constantine-Telergna.
− Compagnie Prévôtale de Bône: Sections Prévôtales 1 & 2 de Bône.
− Section Prévôtale Autonome de Bougie: - poste Prévôtal de Bougie – Aïn Arnat.

23ème Légion Mixte de gendarmerie à Alger.
− Section hélicoptères d'Alger.
− E.M. Groupe de GM 1/23 à Alger.
− Escadrons de gendarmerie mobile déplacés de métropole.
− Compagnie Prévôtale du C.S.F.A.F.A. à LA Réghaïa- Rocher noir: - Section motocycliste – 1ère et 2ème Section Prévôtale.
− Compagnie Prévôtale de Miliana: - 1ère et 2ème Section Prévôtale de Miliana – Section prévôtale d'Orléansville.
− Compagnie Prévôtale de Blida: - 1ère et 2ème Section Prévôtale de Blida – 1ère et 2ème Section Prévôtale d'Alger.
− Compagnie Prévôtale de Le Lido: - 1ère, 2ème et 3ème Section Prévôtale de Le Lido – Section Prévôtale du Cap Matifou.
− Compagnie Prévôtale du Sahara à Reggan: - Section Prévôtale de Colomb-Béchar: - pelotons prévôtaux de Colomb-Béchar – Reggan – Adrar. - Section Prévôtale de Ouargla – Fort-Flatters – Imamguel – Laghouast – Touggourt.

24ème Légion Mixte de gendarmerie d'Oran.
− E.M. Groupe de GM 1/24 à Oran.
− Escadrons de gendarmerie mobile déplacés de métropole.
− Compagnie Prévôtale d'Oran: - 1ère, 2ème et 3ème Section Prévôtale d'Oran - 1ère et 2ème Section Prévôtale de Sidi bel-Abbès – Section Prévôtale d'Arzew – Section Prévôtale de Méchéria.
− Compagnie Prévôtale de Mostaganem: - 1ère et 2ème Section Prévôtale de Mostaganem.

Prévôtés de la Base de Mers-El-Kébir.
− Commandement des Prévôtés:
− 1ère Compagnie Prévôtale: -Section de Police judiciaire – Section motocycliste – 1ère et 2ème Section Prévôtale.
− 2ème Compagnie Prévôtale: - 1ère, 2ème et 3ème Section Prévôtale.

La brigade de l'Air de Hussein-Dey est dissoute le 1er janvier 1963.

Le Groupe de commandement de la Compagnie de gendarmerie de l'Air en Algérie, les brigades de gendarmerie de l'Air de Boufarik et d'Oran sont dissous le 30avril.

La décision du 18 mai 1963, supprime le Fichier Prévôtal de Constantine à compter du 1er juin.

La décision ministérielle du 3 mai 1963, dissout à compter du 1er juillet, la 22ème Légion Mixte de Gendarmerie à Philippeville. Les unités prévôtales de ce corps sont regroupées au sein du Groupement Prévôtal Autonome de Philippeville, adapté à la 2ème Division et rattaché administrativement à la 23ème Légion Mixte de gendarmerie d'Alger.

A compter du 1er juillet 1963, le Groupe de Commandement de la Compagnie Prévôtale du Sahara est dissout. Les unités élémentaires de cette compagnie sont regroupées au sein de trois sections prévôtales:
− La Section prévôtale Autonome d'Ouargla adaptée à la 52ème Brigade et rattachée à la 23ème Légion Mixte de gendarmerie à Alger.
− La Section prévôtale Autonome de In-Amguel/in Ecker adaptée au Centre d'Expérimentation Militaire des Oasis (C.E.M.O.) et rattachée à la 23ème Légion Mixte.
− La Section prévôtale Autonome de Colomb-Béchar adaptée à la 51ème Brigade et rattachée à la 24ème Légion Mixte de Gendarmerie d'Oran.
− Les E.M de Groupe d'Escadrons de Gendarmerie Mobile 1/22 Philippeville et 1/24 Oran sont dissous et rapatriés en Métropole.

Le 31 juillet 1963, par la note de service du 2 juillet les brigades de gendarmerie de l'Air de Hussein-Dey – Blida – Bône sont dissoutes. Les brigades de La Reghaïa – Boufarik et Colomb-Béchar sont renforcées.

Le Groupe de Commandement de Gendarmerie d'Afrique du Nord de La Reghïa est transféré le 1er octobre 1963 à la B.A. N° 141 à Oran.

Le 30 novembre 1963, la brigade de gendarmerie de l'Air de La Reghia est dissoute.

Par la NDS du 16 janvier 1964 le Groupement de Gendarmerie d'Afrique du Nord a prit l'appellation de Compagnie de Gendarmerie de l'Air en Algérie, le 30 novembre 1963.

Le 29 février 1964, la brigade du Fichier d'Oran est supprimée.
Le 1er mars 1964, une brigade de gendarmerie de l'Air de Bou-Sfer (Base de Mers El-Khébir) est créée. A la même date, le Fichier prévôtal de la 24ème Légion Mixte de gendarmerie à Oran est supprimé. Fin mars, c'est au tour de la Brigade du Fichier de gendarmerie d'Alger.

Le 30 avril 1964, l'E.M. de la Compagnie de gendarmerie de l'Air en Algérie, la brigade de l'Air de Boufarik, d'Oran sont dissoutes.

Le 1er mai, la brigade de gendarmerie de l'Air de Bou-Sfer et celle de Colomb-Béchar sont rattachées à la 4ème Région Aérienne.

Le 1er juillet 1967, la brigade de l'Air de Colomb-Béchar est dissoute.

La Prévôté de la Base de Mers-El-Kébir est dissoute le 31 janvier par la décision du 2 janvier 1968.

à suivre............

GARNISON36

Messages : 213
Date d'inscription : 03/11/2015
Localisation : CENTRE

Voir le profil de l'utilisateur http://www.aptg.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Nos anciennes colonies

Message par Konstanz le Dim 10 Jan - 12:47



Bonjour

Photos et écusson et documentation de cette période.





Ecusson saisi sur un combattant du F.L.N





Feuille recto-verso,(prise à l'état-major) au risque et péril par cette personne.



Interrogatoire époque Bigeard,paras et gendarmes.

Cordt Daniel

Konstanz

Messages : 177
Date d'inscription : 04/11/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: NOS ANCIENNES COLONIES

Message par GARNISON36 le Dim 10 Jan - 14:03

Sympathiques, tes documents Daniel.
le Crimo

GARNISON36

Messages : 213
Date d'inscription : 03/11/2015
Localisation : CENTRE

Voir le profil de l'utilisateur http://www.aptg.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: NOS ANCIENNES COLONIES

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum