Masnottes de gendarmerie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Masnottes de gendarmerie

Message par Konstanz le Dim 18 Déc - 15:26



Bonjour

trouvé sur un forum,la photo d'objet de sécurité,

les menottes ou les masnottes .





marquage outre-Mer?

Cordt Daniel

Konstanz

Messages : 177
Date d'inscription : 04/11/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Masnottes de gendarmerie

Message par le criquet le Dim 18 Déc - 18:24

Salut Konstanz.
Affirmatif, marquage spécifique sur certains modèles. J'ai la chance d'en avoir un exemplaire ainsi marqué, sans clef toutefois. Il faudra que je vérifie le millésime. Ca ne doit pas courir les rues car je pense que les réformés, et donc destruction, ont été réalisées sur place.
Quand mes travaux seront terminés, je reprendrai les "exhumations" de mes cartons!
Cordialement.
Le Criquet
avatar
le criquet

Messages : 248
Date d'inscription : 03/11/2015
Age : 56
Localisation : Poitou

Voir le profil de l'utilisateur http://www.aptg.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Masnottes de gendarmerie

Message par le criquet le Lun 19 Déc - 16:57

Bonjour à tous.
Konstanz, j'ai remis la main (si je puis dire) sur mes massenottes

Voici une paire modèle 1955, en haut, siglée "gendarmerie nationale" et la paire siglée "Gendarmerie outre-mer" en bas.

Mis à part les marquages, les deux paires sont identiques en fabrication, taille et emploi.

Mon modèle est quelque peu usé et je n'ai plus les clés! Cela reste une pièce intéressante.
Quelqu'un a-til d'autres exemples de matériels avec des marquages spécifiques (hors plaques de ceinturon, gibernes et autres boutons d'uniforme bien sur).
Le Criquet
avatar
le criquet

Messages : 248
Date d'inscription : 03/11/2015
Age : 56
Localisation : Poitou

Voir le profil de l'utilisateur http://www.aptg.fr

Revenir en haut Aller en bas

Masnottes de gendarmerie

Message par Konstanz le Lun 19 Déc - 17:22



Bonjour

déjà à cette époque,double serrures,

celle de mon père,toute sa carrière ,une clef,et un trou pour le cadenas,et la chaîne de conduite.

Cordt Daniel

Konstanz

Messages : 177
Date d'inscription : 04/11/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Masnottes de gendarmerie

Message par le criquet le Lun 19 Déc - 18:18

Bonsoir Konstanz.
Tu dois parler des menottes - massenottes - modèle 1943. Elles possédaient en effet deux cadenas (en tôle) pour verrouiller en sécurité et éviter que le détenu ne continue à serrer la fermeture pour en demander ensuite l'ouverture sous prétexte de douleurs insupportables..... et ne se fasse la belle!

Beaucoup de ces cadenas ont rrouvé une seconde vie en fermant des portes de cave, des bûchers ou des armoires à fournitures...... d'où la difficulté de trouver un ensemble complet aujourd'hui.
Ce type de menottes est resté très longtemps en dotation, alors que les modèle 1947 et 1955 étaient déjà fabriqués. Mais je me souviens avoir galéré pour obtenir l'échange de mon étui PA en cuir, un modèle à deux passants, rafistolé de partout. Quand quelques années plus tard, deux camarades d'un service de soutien m'amènent un carton complet d'étuis neufs, jamais distribués, et destinés .... à la destruction! Autre époque, autres moeurs!
Le Criquet
avatar
le criquet

Messages : 248
Date d'inscription : 03/11/2015
Age : 56
Localisation : Poitou

Voir le profil de l'utilisateur http://www.aptg.fr

Revenir en haut Aller en bas

Masnottes de gendarmerie

Message par Konstanz le Lun 19 Déc - 18:59



Bonjour

c'est exactement ça,j'ai les deux paires de mon père ,

il y a quelques années,il vidait les écoles et brigade ,tout passé à la destruction,

cartouchières,ceinturons,armement etc,,

à Lezay,où était mon père,il y avait de tout,lui un P38,le voisin,un Mac 50,

un autre un 7,65 long,dans les années 60 la Sten,puis la Mat 49,

mon père avait un PM Mas 38 en Indochine,un de ces ami,dans un autre secteur,une Mat 49

mon père l'a eu en Gie bien après .

enfin c'est comme ça,le tout ,c'est d'être habitué à la misère,si on peut dire.

Cordt Daniel

Konstanz

Messages : 177
Date d'inscription : 04/11/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Masnottes de gendarmerie

Message par GARNISON36 le Mer 28 Déc - 18:17

Bonjour à tous,
Cela fait quelques temps que je ne suis pas venu sur ce forum....
Alors, pour mon retour je vais essayer de compléter ton article sur les objets de sûreté....

OBJETS DE SÛRETÉ.
En raison de la responsabilité pénale et disciplinaire qu’ils encourent en cas d’évasion, l’emploi des objets de sûreté réglementaires par les militaires de la gendarmerie est de règle pour les transfèrements, sous les réserves exprimées aux articles 262 et 307.

Les poussettes.
L’instruction du 21 août 1846, met en place des objets de sûreté. Ils se composent d’une chainette et d’une paire de poussettes avec cadenas.
Et celle du 20 octobre 1857 apporte une description détaillée des objets de sûreté. La chainette d’une longueur d’un mètre, est composée de 23 chaînons mais le nombre passera à 33 le 1er septembre 1876. Elle sert à tenir les prisonniers en marche.
Les poussettes sont en fer forgé à deux compartiments. Elles sont employées pour les malfaiteurs signalés comme dangereux.
Le cadenas, en forme de coeur, est en fer forgé et garni en cuivre sur ces deux faces; la serrure est à pompe. Sa hauteur en dehors de la branche est de 35 mm. Il sert à arrêter la virole des poussettes.
L'article 165 de la circulaire du 18 juin 1899, les remplace par une chaînette à mailles d'une longueur de trente centimètres en fil de métal terminée par deux poignées en bois, appelée « cabriolet ».



Le cabriolet.
Le cabriolet est composé d'une chainette formée de 9 chainons en fil de fer galvanisé, terminée par deux poignées en bois de charme, longueur de 95 mm. Les 7 chainons internes sont disposés sur 3 fils de largeur faisant 10 tours au milieu de chaque chainon, et formant aux extrémités deux anneaux de 10 mm de diamètre environ.
Les deux chainons extrêmes sont disposés sur quatre fils de largeur, faisant 15 tours au milieu de chaque chainon, et formant, aux extrémités deux anneaux de 1à mm de diamètre pareillement.
L'anneau libre de chacun de ces deux chainons extrêmes entoure le milieu de la poignée dans un encastrement pratiqué à 1,5 mm de profondeur et large de 6 mm, de manière à laisser à la poignée un diamètre de 10 mm sous l'anneau, ce qui assure à celle-ci une solidité suffisante.



Menottes automatiques modèle 1899, ayant appartenu au capitaine Paul FONTAN, qu'il passa aux poignets du bandit Bonnot. (Musée de la gendarmerie)

Dans les années 20, la société “LYON PRESTO” a fabriqué à Lyon, une paire de menottes. La menotte de forme particulière comprend deux bracelets constitués d'une partie fixe où sont gravées les mots  “PRESTO” et “LYON” et d'une partie mobile à crémaillère à 6 dents où sont gravées les mots “DEPOSE” et “BREVETE”. Le système de verrouillage est muni d'une clé plate. Les deux menottes sont reliées entre elles soit par une chaine courte à 3 anneaux ou une chaine longue à 13 anneaux.



La Massenotte.
Telle est le nom de la nouvelle paire d'objets de sûreté inventée en 1927, par Albert Massenot. La menotte en forme de bracelet comprend une partie fixe constituée par deux flasques en duralumin comportant un système de verrouillage, et une partie mobile constituée par une lame tournante à crémaillère en acier. Les deux bracelets sont réunis à l'aide d'une chaine courte à un maillon, ou avec une chaine longue mesurant 24 cm à 16 maillons. Sur l'un des flasques est apposé le marquage “LA MASSENOTTE” - LARRAOU PARIS et sur l'autre” FABON FRANSE  BTE S.G.D.G”. Le système de verrouillage est assuré à l'aide d'une clé plate. D'après sa publicité, “elle réunit toutes les qualités désirables et qui marque un progrès considérable sur toutes les chaines connues jusqu'ici. Une seule main suffit pour appréhender le sujet, l'effet de surprise est stupéfiant.”
“Au résumé, la MASSENOTTE est l'instrument modernisé que chacun voudra posséder; la voir, l'essayer, c'est l'adopter”.  


Le 20 août 1934, le gendarme Girardot invente une nouvelle paire de menottes automatiques. Elle est brevetée sous le numéro 772801 et sous l'appellation de menotte automatique perfectionnée, “la GIRARDOTTE”. Sensiblement identique à la “MASSENOTTE”, la flasque porte l'estampille “BREVETE GIRARDOT S.G.D.G”


Voilà déjà un petit aperçu, à suivre.....
GARNISON36

GARNISON36

Messages : 213
Date d'inscription : 03/11/2015
Localisation : CENTRE

Voir le profil de l'utilisateur http://www.aptg.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Masnottes de gendarmerie

Message par Konstanz le Mer 28 Déc - 20:06



Bonjour

Je sais pas ,mais moi j'ai un problème pour voir deux des photos des poussettes,et du cabriolet .

je crois que les photos ont pas été retaillées,le fond est très grand sur fond rouge.

je mets deux photos.





Cordt Daniel

Konstanz

Messages : 177
Date d'inscription : 04/11/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Masnottes de gendarmerie

Message par le criquet le Mer 28 Déc - 20:46

Bonsoir Konstanz.
Merci pour ce petit historique. J'ai la chance de posséder des poussettes avec leur chaîne de conduite... mais son les cadenas, un cabriolet, et quelques paires de massenottes de différents modèles, dont celles siglées "gendarmerie d'outre-mer". Aujourd'hui les bracelets en matière plastique, à usage unique, sont largement utilisés dans les unités d'intervention, en complément des modèles réglementaires. cela permet d'immobiliser un grand nombre d'individus pour pas cher!
Le Criquet
avatar
le criquet

Messages : 248
Date d'inscription : 03/11/2015
Age : 56
Localisation : Poitou

Voir le profil de l'utilisateur http://www.aptg.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Masnottes de gendarmerie

Message par GARNISON36 le Mer 28 Déc - 22:20

P.... mes deux premières photos sont trop grandes, c'est pour cela qu'elles ne s'affichent pas.


Les menottes automatiques modèle 1943.
La menotte en forme de bracelet est identique au modèle “MASSENOTTE” mais comprend en plus un orifice pour le passage d'un cadenas. La lame à crémaillère comporte 6 dents, elle est percée de quatre orifices permettant, par coïncidence le passage du cadenas de sûreté. Les deux menottes sont réunies l'une à l'autre par une chaine d'écartement en acier à 11 maillons, et 2 anneaux, fixés chacun à un oeilletons tournants. Afin de faciliter la conduite du détenu par le gendarme sans constituer une gêne, une chaine de conduite est ajoutée. Elle relie le gendarme au prisonnier, ce qui évite tout contact métallique avec la main du gendarme conducteur. Mesurant 57 cm, elle est constituée de maillons d'acier et recouverte d'une gaine de tissu. Elle est terminée à une extrémité par un anneau de forme ronde et à l'autre extrémité par un anneau ellipsoïdal.



La circulaire n° 30769/ Gend.M. du 12 juin 1945 met en place un nouveau modèle de  menottes. Chaque jeu de matériel est constitué comme suit:
− une paire de menottes à lame tournante et à fermeture automatique, comportant un dispositif pour l'utilisation de cadenas spéciaux et d'une chaine d'attache;
− deux cadenas de sûreté automatiques, pour compléter les menottes;
− une chaine d'attache destinée à faciliter la conduite des individus mis en état d'arrestation.

Les nouvelles menottes seront réparties au fur et à mesure des sorties de fabrication.
Les accessoires complémentaires (cadenas et chaines), dont la fabrication subit des retards imputables aux difficultés inhérentes à la situation actuelle, seront livrés dès leur sortie d'usine.

Une notice technique du 19 août 1947 prescrit l’emploi et le transport du matériel de sûreté de la gendarmerie modèle 1943: menottes, cadenas, chaînes de conduite.
La loi défend de faire subir aux personnes arrêtées aucun mauvais traitement, ni outrage, même d'employer contre elle aucune violence à moins qu'il n'y ait résistance (D.G. Article 272). Toute rigueur inutile est expressément interdite et, en conséquence, il est défendu d'utiliser les matériels suivants:
− poucettes,
− chaînettes en corde de fil de fer,
− menottes à vis ou colliers,
− tous autres matériels qui risquent de blesser les prisonniers ou d'occasionner des accidents.




Les menottes automatiques modèle 1948.
C’est en 1948, que la société « RIVOLIER » crée sa première paire de menottes automatiques. La menotte modèle 1948, est identique au modèle précèdent à la seule différence de l'absence de l'orifice pour la mise en place du cadenas car le système de sûreté est incorporé dans la partie fixe. Il est constitué par un mécanisme de blocage incorporé en bout de la partie fixe à l'aide d'une clé spéciale. Sur l'un des flasques, est apposé un cercle contenant une grenade et l'inscription “Gendarmerie Nationale – Type 1948”. La lame tournante en acier comporte une crémaillère de 21 dents. La chaine d'écartement d'une longueur de 11 cm est constituée de 5 maillons et 2 anneaux.
La chaine de conduite est le modèle 1943.

Le système à crémaillère, qui n'a pas changé depuis les premiers modèles, présente un inconvénient majeur, il est facilement crochetable à l'aide d'un simple fil de fer par le trou de la serrure. Les fabricants ajoutent un second verrou dit de sécurité. Ce verrou fonctionne au moyen d'une clé de sécurité.



Les menottes automatiques modèle 1955 Type “RIVOLIER”.
La paire de menottes, type “RIVOLIER”, serrure double, se compose de deux menottes reliées entre elles par une chainette de deux anneaux. Elle comporte une serrure simple et une serrure de sûreté, ce qui fait un engin particulièrement adapté aux arrestations d'individus dangereux. Chaque menotte est marquée “GENDARMERIE NATIONALE” - type 1955, et numérotée.

Au vue de l'article 73 du C.P.P, le menottage est un moyen technique mis à la disposition d'un agent ou de tout citoyen effectuant l'arrestation de l'auteur d'un fait juridique troublant l'ordre social, afin de la maîtriser et de le conduire devant l'officier de police judiciaire le plus proche.
Les menottes automatiques ne vont pas beaucoup évoluer malgré les différents modèles que nous pouvons trouver:  Manurhin, Rivolier, GK.



Les menottes automatiques modèle 1985 Type “MANURHIN”.
Sur le modèle “Manurhin” le verrou en acier est rajouté à la flasque, le trou de la serrure comporte le numéro de la clef.  Sur la menotte de gauche est gravé le nom “MANURHIN” et sur celle de droite “GENDARMERIE NATIONALE” - “modèle 1985”. La lame tournante comporte 16 dents. La chaine d'écartement n'existe plus, les deux menottes sont accrochées l'une à l'autre par les oeilletons tournants.



Les menottes automatiques modèle 1990 à 2000 Type “RIVOLIER”.
Sur le modèle “Rivolier”, le verrou est inséré dans la flasque. Sur chaque menotte, est apposée, pour les modèles 1990 « R.P.F » et l’année « MOD.1990 ».
Pour les modèles 2000, on y trouve : l'année du modèle “ modèle 2000” et un cercle contenant une grenade à 7 branches avec l'inscription “GENDARMERIE NATIONALE”. Sur la lame tournante, est gravé le nom de la société “Rivolier Patent” ainsi qu'un numéro de série “GN 203…..”.
La chaine de conduite reste inchangée, elle est toujours du modèle 1943.

En 1982, seules les « menottes automatiques », composées d’un bracelet métallique muni d’un système de blocage et d’une chaîne de conduite, sont autorisées.

L'article 803 du C.P.P concernant le port des menottes et le menottage dit ceci:
(Loi n°93-2 du 4 janvier 1993 art. 60)
(Loi n° 2000-516 du 15 juin 2000 art. 93)
Nul ne peut être soumis au port des menottes ou entraves que s'il est considéré soit comme dangereux pour autrui ou pour lui-même, soit comme susceptible de tenter de prendre la fuite.
Ces deux hypothèses, toutes mesures utiles doivent être prises, dans les conditions compatibles avec les exigences de sécurité, pour éviter qu'une personne menottée ou entravée soit photographiée ou fasse l'objet d'un enregistrement audiovisuel.


menottes automatiques RIVOLIER Modèle 2000

Les menottes automatiques modèle 2002, 2003, 2004 Type “RIVOLIER”.
Les menottes automatiques "Rivolier" modèle 2002 à bouton poussoir (verrouillage rapide par enfoncement manuel de ce piston à la place de la clef traditionnelle) ont fait l'objet d'un rappel chez le fabriquant. Un détenu a montré à un GAV lors d'un transfèrement comment ouvrir les menottes. Les menottes remises à niveau, modèle 2004 ont un piston coloré brun au lieu d'un piston en métal poli.


Menottes de Type “RIVOLIER”  Modèle 2003  avec bouton poussoir    


Menottes de Type “RIVOLIER”  Modèle 2005


Les menottes automatiques d'instruction de marque “GK”.
Les menottes d'instruction sont identiques aux modèles de service courant, à la seule différence qu'il n'existe pas de clés de sécurité. Un simple bouton poussoir de couleur noire permet d'ouvrir le bracelet. Aucun marquage ne figure sur la flasque ou sur la lame tournante. Suivant le fabriquant, elles peuvent être de couleur bleue.



Aujourd'hui il existe des menottes jetables ou à usage unique:
La menotte textile à usage unique. Elle est composée d'une tresse en polypropylène et d'un curseur métal étudié pour résister à une très grande force de traction. Très légère et compactable, elle se range facilement dans une poche.
La menotte “Fast cuff” ou “Serflex”. Elle est en polyamide et ne blesse pas l'individu menotté, son application d'origine est l'installation électrique.




Menottes jetables


Chaine de conduite

Voilà un résumé rapide et succinct des objets de sûreté.
GARNISON36

GARNISON36

Messages : 213
Date d'inscription : 03/11/2015
Localisation : CENTRE

Voir le profil de l'utilisateur http://www.aptg.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Masnottes de gendarmerie

Message par le criquet le Jeu 29 Déc - 18:20

Merci Garnison pour ces informations.
Le rappel des Menottes automatiques Rivolier, un grand moment! Il suffisait de frapper un coup sec les menottes sur un objets dur (angle de mur, chaise, etc...) et elles s'ouvraient. J'ai fait l'essai et ça a marché!
Le Criquet
avatar
le criquet

Messages : 248
Date d'inscription : 03/11/2015
Age : 56
Localisation : Poitou

Voir le profil de l'utilisateur http://www.aptg.fr

Revenir en haut Aller en bas

menottes mle 43,55,85, et la massenotte.

Message par 3elgrm le Ven 3 Fév - 12:39

menottes avec chaines de conduite ,,, 1943 avec ses deux cadenas, mle 55, mle 85 et la massenotte.




avatar
3elgrm

Messages : 3
Date d'inscription : 27/07/2016
Age : 61

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Masnottes de gendarmerie

Message par le criquet le Ven 3 Fév - 15:54

Bonjour à tous
Merci de poster 3ELGRM. je me demandais s'il y avait encore de l'activité sur le forum!
Belle collection d'objets de sûreté. Merci pour le partage.
Le Criquet
avatar
le criquet

Messages : 248
Date d'inscription : 03/11/2015
Age : 56
Localisation : Poitou

Voir le profil de l'utilisateur http://www.aptg.fr

Revenir en haut Aller en bas

menottes Gie

Message par Konstanz le Ven 10 Fév - 11:00



Bonjour

forum en perte de vitesse.

c'est malheureux,il y en a que devrait se lancer,ou c'est juste pour gratter des photos?

Cordt Daniel

Konstanz

Messages : 177
Date d'inscription : 04/11/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Masnottes de gendarmerie

Message par Rivo le Jeu 2 Mar - 14:01

Bonjour à tous,
je suis essentiellement collectionneur d'objets de sûreté et une recherche d'infos sur le net m'a permis de découvrir votre forum par le biais de ce sujet très instructif, où je pourrai volontiers poster quelques variantes si cela vous intéresse!

J'aurais une petite question pour 3elgrm qui j'espère lira mon post: dans votre dernière photo de menotte à cadenas on voit nettement une clé numéroté "196".

Mes petites recherches m'amènent à penser que la numérotation de ces clés a progressé durant les 3 années connues de production de ces cadenas, à savoir 1946, 1947 et 1948 (le plus petit numéro que je connaisse est le "17" sur un cadenas de 1946, et le plus grand est le "235" sur un cadenas de 1948):


J'aimerais à terme arriver à connaitre les numéros "charnières" de bascule entre ces différentes années pour affiner les chronologies de production...

Je possède un cadenas de 1947 (F 184 47 G) utilisant une clé numérotée "184" , et un autre de 1948 (F 199 48 G) utilisant une clé "199".
-> Vous serait-il possible du coup de préciser quelle année figure sur le cadenas de votre clé "196" car on ne le distingue pas sur votre photo?
cordialement.
avatar
Rivo

Messages : 2
Date d'inscription : 01/03/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Masnottes de gendarmerie

Message par le criquet le Mar 7 Mar - 22:43

Bonsoir Rivo.
Intéressantes observations. Je vais tenter de vérifier sur mes miennes, si toutefois les cadenas sont d'origine.
Je ferai des photos le cas échéant.
Merci pour ces infos.
Le Criquet
avatar
le criquet

Messages : 248
Date d'inscription : 03/11/2015
Age : 56
Localisation : Poitou

Voir le profil de l'utilisateur http://www.aptg.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Masnottes de gendarmerie

Message par Rivo le Jeu 9 Mar - 19:40

Merci d'avoir répondu Le Criquet!

Je continue la suite en postant les numéros que je possède (n'hésitez pas à compléter!!), on constate une progression de numérotation qui pour moi n'est pas le fait du hasard...
pour l'année 1946: N°17
pour l'année 1947: N°s  143 - 151 - 157 - 184
pour l'année 1948: N°s 199 - 235

(le numéro 196 posté par 3elgrm sur une de ses photos est intéressant du coup pour la période charnière, vue que le N°199 a été produit en 1948.... alors, 1947 ou 1948?)...

Petite précision sur la frappe des cadenas:
- au début figure une lettre majuscule, chez nous le "F" pour "France" (outre-Rhin on peut trouver apparemment une version commençant par "D" pour "Deutschland", Rivolier ayant également produit sur la même période un modèle de menottes à cadenas similaire pour les polices du Land de Baden-Wurtenberg)
- ensuite vient le numéro de profil de clé
- puis la mention de l'année (les 2 derniers chiffres)
- enfin une autre lettre majuscule: un "G" pour la Gendarmerie, un "S" pour la version Sûreté Nationale (j'en ai vu jusque là qu'un seul exemplaire il y a 4 ou 5 ans sur ebay....trop tard malheureusement)
cordialement.
avatar
Rivo

Messages : 2
Date d'inscription : 01/03/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Masnottes de gendarmerie

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum